Faites un don Volontariat

Les Objectifs de développement durable façonnent un avenir meilleur, au Sénégal et au-delà

Collaborateurs, Communications et engagement Mars 5, 2021

Inclusifs, habilitants et transformateurs : les Objectifs de développement durable (ODD) offrent une vision commune pour améliorer la vie des populations du monde entier.

Ces 17 objectifs sont au cœur du Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies. Leur réalisation dépend de l’appropriation mondiale et d’un engagement fort. Les employés de la Ville de Dakar au Sénégal mènent par l’exemple.

Le Centre de Formation Professionnelle et de Perfectionnement du Personnel Municipal (Ville de Dakar, CEFOPPPEM) a mis en place un centre de formation international appelé CIFAL Dakar pour aider les gouvernements et les entreprises d’Afrique de l’Ouest à adopter les ODD.

« Le savoir est le moteur de l’Agenda 2030 », déclare Mouhamed Diop, directeur du CEFOPPPEM. « Notre mission consiste à appuyer les mesures prises au niveau des pays pour façonner un avenir meilleur. »

En 2020, le soutien du SACO a contribué à concrétiser cette mission. Pendant trois semaines, la conseillère de SACO, Anny Jalbert, a organisé des séances de formation par vidéoconférence pour mieux faire connaître les ODD. Parmi les quelque 80 participants aux séances, on comptait des employés de la Ville de Dakar, des étudiants, des entrepreneurs, des dirigeants d’entreprises et des élus du Sénégal, du Tchad, du Burkina Faso et du Mali, qui ont accueilli avec enthousiasme l’information et les exercices pratiques axés sur la réduction des inégalités et la protection de la planète.

La formation à distance de SACO a permis aux participants d’apprendre à intégrer les objectifs de développement durable dans les politiques et les activités. Photo : CEFOPPPEM

« La formation a aidé les participants à acquérir les compétences analytiques nécessaires pour relever les défis de la durabilité dans leurs collectivités respectives et à intégrer les ODD dans les activités, les programmes et les politiques », explique Anny.

Comme les femmes représentaient environ la moitié des participants, le sujet principal de la présentation – l’égalité entre les genres, soit l’objectif n° 5 – a particulièrement retenu l’attention. « Nous habilitons les femmes à influencer la prise de décisions et les actions ancrées dans la réalisation des ODD », confie Anny.

La dimension de genre a été intégrée dans les sessions de formation afin de sensibiliser tous les participants au rôle important que jouent les femmes dans la réalisation du développement durable.
Photo : CIFAL Dakar

L’une de ces femmes était Maty Ka, fondatrice d’une petite entreprise agricole appelée Tolou Askan Wi. « J’ai maintenant une idée beaucoup plus claire de la façon d’intégrer les objectifs dans mon entreprise », explique Maty.

Sur un lopin de terre en pente situé à l’extérieur de Dakar, la jeune entrepreneure récolte ses légumes à l’aide de techniques agricoles agro-écologiques qui reflètent l’objectif n° 13 (l’action pour le climat). « Je produis des légumes de qualité tout en réduisant mon impact sur l’environnement », dit-elle. Reconnaissant l’importance de l’emploi productif pour un avenir durable – objectif n° 8 – Maty a créé des emplois en marketing pour deux membres de son village.

Maty a appris à intégrer les objectifs mondiaux dans son entreprise agricole.

Inspiré par l’idée de conservation de l’environnement, le maire d’une ville de vacances populaire du Sénégal a rencontré des employés municipaux pour échanger des idées d’initiatives d’écotourisme.

À Ziguinchor, au Sénégal, un événement de sensibilisation aux ODD organisé pour la Chambre de commerce a encouragé les entreprises à élaborer des stratégies axées sur une plus grande inclusion et la consommation responsable.

« De nombreux participants croyaient que les ODD étaient réservés aux ONG internationales, déclare Anny. Ils voient à présent comment les ODD sont accessibles au niveau local et que tout le monde a un rôle à jouer. »

Depuis son ordinateur, Anny a offert des enseignements sur la prospérité à des participants basés un peu partout en Afrique, ce qui n’aurait peut-être pas été aussi facile avec une affectation en personne. Un consultant local qui a suivi la formation d’Anny a organisé des sessions supplémentaires auxquelles ont participé plus de 100 personnes.

« Le soutien de SACO nous a permis de devenir un centre de référence pour le développement durable en Afrique, déclare M. Mouhamed. Grâce à notre partage des connaissances et à notre collaboration avec les autorités locales et régionales, nous pouvons contribuer à ce que les 17 objectifs soient atteints d’ici 2030. »


Photo de la bannière : CIFAL Dakar

Programme réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada agissant par l’entremise d’Affaires mondiales Canada.

info@saco-ceso.com 1-800-268-9052
Service d'assistance canadienne aux organismes Service d'assistance canadienne aux organismes. SACO | CESO est un organisme de bienfaisance enregistré (Numéro d’entreprise : BN 11883 0850 RR 0001). 700, rue Bay, bureau 800, C.P. 800 Toronto (Ontario) M5G 1Z6, CANADA | 1-800-268-9052 | info@ceso-saco.com © SACO-CESO 2019 • Tous droits réservés
SACO remercie sincèrement Affaires mondiales Canada, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, et ses partenaires du secteur privé pour leur soutien financier.
Politique de confidentialité