Faites un don Volontariat

Une entrepreneure autochtone crée une agence grâce au mentorat de SACO

par Kim Jose, Agente des communications et de l'engagement (Montréal) Janvier 28, 2019 Credits: Amy Kennedy

Le mentorat d’un expert en affaires affecté par SACO a aidé une entrepreneure autochtone à renforcer ses compétences tandis qu’elle explore de nouvelles façons de créer son agence de communications stratégiques.

« En tant que jeune femme autochtone, je veux aider ma communauté et être une source de force pour les gens qui m’entourent par le biais de l’entrepreneuriat. Honnêtement, je ne savais pas que j’avais besoin du soutien de SACO. Mais je suis certaine que cette leçon m’aidera dans mon cheminement pendant de nombreuses années », explique Jacquelyn Cardinal, fondatrice et directrice générale de Naheyawin, une agence de communications stratégiques.

L’an dernier, Jacquelyn a reçu l’assistance de l’expert en affaires Robert (Bob) MacKie, un mentor de SACO qui l’a aidée à élaborer un plan d’affaires stratégique. À l’époque, son objectif était de créer un outil qui élargirait la portée de son agence afin qu’elle puisse appuyer un plus grand nombre d’entreprises autochtones et non autochtones.

« J’ai adoré travailler avec Bob. Je crois que le mentorat peut être très utile pour les jeunes entrepreneurs. L’expérience a rempli mes attentes, puisqu’elle m’a permis d’acquérir des outils pertinents et ciblés pour résoudre les difficultés auxquelles mon entreprise était confrontée. C’est tellement précieux que ça n’a pas de prix », affirme-t-elle.

« Mais la surprise était qu’au cours de l’année de mentorat que j’ai reçue, je me suis sentie suffisamment audacieuse pour prendre des mesures que je n’aurais peut-être pas prises sans le soutien de Bob. Parce que je savais que si j’avais besoin d’aide, je pouvais compter sur lui. »

Avec son frère et associé Hunter Cardinal, Jacquelyn prévoit transformer Naheyawin en une agence de conseil axée sur l’intégration des connaissances et conceptions autochtones dans les pratiques d’affaires des organismes privés et publics avec lesquels elle travaille.

Aujourd’hui, Naheyawin a également conçu une initiative de responsabilité sociale des entreprises qui vise à transformer la conversation au sujet des accords de traité de façon à promouvoir l’établissement de relations productives et durables entre les peuples autochtones et leurs alliés non autochtones.

Jacquelyn a offert un résumé éloquent lors de sa déclaration devant le Comité sénatorial permanent des peuples autochtones l’an dernier : « Nous croyons que la voie du progrès n’est pas nécessairement dans la création de quelque chose d’entièrement nouveau, mais plutôt dans la revitalisation de l’esprit original de paix et d’amitié qui a marqué la négociation de nos traités et dans l’utilisation des outils disponibles pour nous aider à atteindre cet objectif. »

(Photo: Amy Kennedy)

info@saco-ceso.com 1-800-268-9052
Service d'assistance canadienne aux organismes Service d'assistance canadienne aux organismes. SACO | CESO est un organisme de bienfaisance enregistré (Numéro d’entreprise : BN 11883 0850 RR 0001). 700, rue Bay, bureau 800, C.P. 800 Toronto (Ontario) M5G 1Z6, CANADA | 1-800-268-9052 | info@ceso-saco.com © SACO-CESO 2019 • Tous droits réservés
SACO remercie sincèrement Affaires mondiales Canada, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, et ses partenaires du secteur privé pour leur soutien financier.