Faites un don Volontariat

Timothy Quinn

Quel est votre rôle chez SACO ou votre lien avec l’organisation?
Conseiller volontaire (présent)

Depuis combien de temps travaillez-vous ou êtes-vous volontaire avec SACO?
Quatre ans

Qu’est-ce qui vous motive à travailler ou à être volontaire avec SACO?
Premièrement, je suis chanceux d’avoir eu des possibilités que beaucoup d’autres n’ont pas : Je vis dans un pays politiquement stable, socialement progressif et financièrement prospère; j’ai une poignée d’aptitudes qui semblent être appréciées dans l’économie mondiale; je n’ai jamais été enrôlé dans l’armée, ni été victime de violence; je ne me suis jamais senti menacé par la discrimination. L’équation morale est donc assez simple : il y a une obligation de la part de ceux qui ont beaucoup à soutenir ceux qui ont peu. Deuxièmement, je soutiens le mandat de partenariat économique de SACO : Je crois qu’en général des économies saines et réglementées contribuent à créer des sociétés pacifiques.

Quelle est votre expérience la plus mémorable avec SACO?
J’ai eu la chance de travailler avec plusieurs personnes extrêmement qualifiées au Canada et à l’étranger, en particulier les volontaires qui ont consacré leur temps à entreprendre des missions, à rédiger des documents, à former de nouveaux membres d’équipe et plus encore. Il y a quelques années, je faisais de la planification préalable pour une mission qui nécessitait la familiarité avec certains logiciels de transport spécialisés et j’ai appelé le service commercial de la société de logiciels pour obtenir des réponses à quelques questions. Le dirigeant avec qui j’ai parlé ne pouvait pas croire que quelqu’un se rendrait à l’autre bout du monde et passerait deux à trois semaines à travailler avec les entreprises locales et les gouvernements municipaux pour les aider à devenir plus efficaces. Rétrospectivement, ce qui me paraît étonnant c’est que la notion de volontariat soit inexplicable pour quelqu’un en développement de logiciels, une industrie qui est soutenue par une vaste communauté philanthropique de développeurs open source, et que la notion de « travail » se limite apparemment aux tâches pour lesquelles on est compensé en argent, bref, que celle-ci n’englobe pas la satisfaction de l’effort ou l’élévation d’un écosystème technologique partagé.

Le développement économique est important parce que…
Dans les régions où j’ai voyagé au nom du SACO et d’autres organisations de développement, la stabilité politique, l’équité sociale et la cohésion de la communauté ont toutes été étroitement liées aux possibilités économiques. Lorsque les familles sont incapables de prospérer, les communautés se fracturent plus facilement sur le plan social et culturel, créant ainsi un cercle vicieux bien documenté où les possibilités économiques deviennent encore plus rares alors que les investisseurs évitent l’instabilité et que le gouvernement redirige les ressources ailleurs que dans les infrastructures et la croissance. Ce phénomène ne se limite pas uniquement aux pays de l’hémisphère sud; il en est de même dans les collectivités industrielles, rurales et autochtones en Amérique du Nord. L’importance accordée par SACO à l’émancipation économique comme moyen d’encourager la stabilité sociale, en particulier l’autonomisation des petites et des moyennes entreprises privées, est la raison pour laquelle je continue à soutenir non seulement l’organisation, mais aussi à me porter volontaire pour des missions dans des régions où je crois qu’il existe un potentiel quantitatif d’amélioration du niveau de vie.

info@saco-ceso.com 1-800-268-9052
Service d'assistance canadienne aux organismes Service d'assistance canadienne aux organismes. SACO | CESO est un organisme de bienfaisance enregistré (Numéro d’entreprise : BN 11883 0850 RR 0001). 700, rue Bay, bureau 800, C.P. 800 Toronto (Ontario) M5G 1Z6, CANADA | 1-800-268-9052 | info@ceso-saco.com © SACO-CESO 2019 • Tous droits réservés
SACO remercie sincèrement Affaires mondiales Canada, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, et ses partenaires du secteur privé pour leur soutien financier.