Faites un don Volontariat

David et Patricia Evershed

Quel est votre rôle chez SACO ou votre lien avec l’organisation?

Nous sommes tous deux des conseillers volontaires.

Depuis combien de temps travaillez-vous ou êtes-vous volontaire avec SACO?

David : 17 ans

Patricia : 18 ans

Qu’est-ce qui vous motive à travailler ou à être volontaire avec SACO?

David : La satisfaction de pouvoir utiliser mon expérience et mes compétences pour aider des gens d’autres cultures qui ne sont pas aussi chanceux que moi. Je ne peux pas mettre un prix sur les relations à long terme qui se sont développées au fil des ans. Ma vie a été enrichie par mon expérience de volontaire pour SACO.

Patricia : Le désir de redonner et de mettre à l’œuvre les compétences que j’ai apprises au fil des ans pour aider les autres.

Quelle est votre expérience la plus mémorable avec SACO?

David: Un de mes souvenirs marquants a été mon expérience en tant que conseiller volontaire principal auprès de l’Association des jeunes femmes arméniennes. Cette organisation aide à préparer les jeunes à intégrer le marché du travail, à participer à la vie la politique et plus encore.

J’ai vu des jeunes femmes qui, lorsque je les ai rencontrées pour la première fois, manquaient de compétences sociales et n’avaient aucune possibilité d’obtenir un emploi. Nous les avons initiées au matelassage et les volontaires leur ont enseigné les compétences requises. Cette initiative a été utile pour recueillir des fonds, mais tout aussi importante a été la façon dont ces jeunes femmes se sont épanouies et les compétences sociales qu’elles ont développées.

AYWA est maintenant florissante. Elle a un bon leadership et prépare très bien les jeunes à entrer sur le marché du travail. SACO a pu leur fournir de l’aide dans des domaines tels que la gouvernance, la gestion financière et la collecte de fonds. Je continue à maintenir le contact avec le PDG et cela me rend tellement heureux de voir à quel point ils sont florissants.

Patricia : Le représentant de l’ACDI pour l’Arménie était situé à l’ambassade du Canada à Moscou. À la fin de deux missions en Arménie, une au nord et une à Erevan, on m’a demandé de venir à Moscou pour parler au représentant de l’ACDI concernant le besoin de financement de mon client pour raccorder sa boulangerie au gaz.

Je suis retourné au Canada à partir de Moscou le 11 septembre et j’étais au-dessus de l’Atlantique lorsque les événements se sont produits. Nous ne pouvions pas atterrir à Toronto et je devais trouver mon chemin de retour à partir de Montréal après une journée très traumatisante qui a changé le monde dans lequel nous vivons.

Le développement économique est important parce que…

David: Les organisations avaient des problèmes financiers dans tous les pays où j’ai travaillé.

Patricia: Il est auto-suffisant et contribue à l’ensemble de la communauté.

Quel conseil donneriez-vous à d’autres conseillers volontaires?

David: Les années passées avec SACO ont été pour moi comme une deuxième carrière. Je ne peux pas exprimer à quel point c’est satisfaisant de transmettre des compétences et de voir des organisations grandir et mûrir. En plus de tout ça, il y a les amis que je me suis fait partout dans le monde. Je conseille de prendre le temps d’explorer le rôle d’un volontaire de SACO et de voir s’il correspond à vos besoins et à vos compétences.

Patricia: Je leur conseillerais de ne pas juger à l’avance et de ne pas se faire d’attentes. Acceptez vos clients à leur niveau actuel et soyez patient.

Y a-t-il autre chose que vous voudriez ajouter?

David: J’aimerais simplement ajouter que lorsque ma femme et moi nous remémorons ces dernières années, nous nous demandons ce que nous aurions fait si nous n’avions pas trouvé SACO. J’ai aimé les missions, mais j’ai trouvé autant de satisfaction à faire du volontariat à l’interne dans une variété de rôles. J’aime les gens avec qui je travaille et je me suis toujours senti respecté en tant que volontaire.

Patricia: Il serait intéressant de revoir les anciens clients pour savoir comment ils vont.

info@saco-ceso.com 1-800-268-9052
Service d'assistance canadienne aux organismes Service d'assistance canadienne aux organismes. SACO | CESO est un organisme de bienfaisance enregistré (Numéro d’entreprise : BN 11883 0850 RR 0001). 700, rue Bay, bureau 800, C.P. 800 Toronto (Ontario) M5G 1Z6, CANADA | 1-800-268-9052 | info@ceso-saco.com © SACO-CESO 2019 • Tous droits réservés
SACO remercie sincèrement Affaires mondiales Canada, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, et ses partenaires du secteur privé pour leur soutien financier.